Networking : comment développer son réseau professionnel en ligne ?

Parmi les différentes stratégies commerciales, le networking ou réseautage est plus que jamais d’actualité. Les avantages d’un bon réseau ne sont plus à prouver, tant en termes d’opportunités, d’image que de recrutement. Tous s’entendent à dire que les membres d’un même réseau sont autant les contacts d’aujourd’hui que les collaborateurs et ambassadeurs de demain.

Mais comment se lancer et trouver un bon réseau professionnel sur internet ? Bien loin des clichés, les réseaux sociaux se révèlent être une mine d’or pour les professionnels souhaitant se faire connaître et faire des rencontres professionnelles constructives facilement. Petit tour d’horizon pour vous aider à faire un choix parmi les différentes plateformes de networking.

Travailler son réseau professionnel sur internet : les meilleurs réseaux sociaux pour le networking

Linkedin

Créé en 2003 Linkedin s’est très vite imposé comme le leader sur le marché des réseaux sociaux professionnels mondiaux. Avec plus de 400 millions utilisateurs, l’intérêt premier de Linkedin est justement d’ouvrir l’accès à la création d’un réseau d’entreprise facilement pour tous. 

LinkedIn

Les avantages de Linkedin :

  • cibler facilement les personnes qui vous souhaitez intégrer à votre réseau grâce à la barre de recherche ; 

  • mettre en avant ses compétences en des contenus ciblés ;

  • susciter l’intérêt et  toucher différentes cibles potentielles de votre réseau grâce aux différents supports autorisés : infographies, articles, photos, commentaires… ;

  • prendre contact et être contacté de manière naturelle en vue de collaboration ou de simples échanges sur vos thématiques respectives ;

  • possibilité de poster des offres d’emploi dans son réseau et de profiter des connaissances de celui-ci aussi pour faciliter les recommandations et le recrutement ;

  • recevoir et envoyer des propositions de partenariats ou tout du moins prendre des contacts prometteurs ;

  • passer le cap de “la timidité” dans la prospection directe grâce à une immense communauté décomplexée sur le réseautage ;

travailler son image et donc sa crédibilité.

Les inconvénients de Linkedin :  

  • un réseau social chronophage. Création d’un profil attrayant, création et partage de contenus, lire / commenter / liker des posts et articles pertinents. De votre investissement sur la plateforme dépend votre visibilité ;

  • un microcosme codifié : N’est pas bankable qui le veut sur Linkedin. Entre jours, heures et algorithme il est important de suivre les règles de ce réseau professionnel pour ne pas être déçu par Linkedin et passer à côté de ses avantages pour votre réseau professionnel ;

  • certainement plus propice au réseautage pour les professionnels BtoB que BtoC 

Facebook

Fondé en 2003 Facebook est sans aucun doute l’une des plus grande success story du 21ème siècle. Avec pas moins de 2, 45 milliards d’utilisateurs actifs Facebook est la plus grande vitrine gratuite sur le web. 

En 1929, le Hongrois Frigyes Karinthy publiait une théorie intitulée “chainons” issue de son recueil “Tout est différent”. Il n’y a pas moins de 91 ans, Frigyes constatait déjà l’évolution du monde et des réseaux personnels et professionnels. La démocratisation du tourisme, de l’importance croissante des réseaux d’amitié… commençaient déjà à rapprocher les gens. Son étude avait alors pour conclusion que toute personne prise au hasard parmi les 1,5 milliards d’individus mondiaux de l’époque, était liée par maximum 5 intermédiaires à n’importe quelle autre. Ainsi vit le jour de la théorie des 6 poignées de mains séparant tous les individus du monde. Quelles perspectives incroyables pour le réseau professionnel d’aujourd’hui !

 En 2016, Facebook a donc tenté l’expérience des “6 degrés de séparation” sur son réseau social et professionnel. Le constat fut alors bluffant. Seulement 3,5 degrés (poignées de mains virtuelles ou réelles) sépareraient 2 individus lambda sur Facebook.

Facebook

Les avantages de Facebook pour les pros : 

  • fidéliser les abonnés et instaurer un climat de confiance grâce à une communauté vivante et vibrante ;

  • travailler son image grâce à une charte éditoriale en adéquation avec sa cible et son réseau;

  • moins codifié que Linkedin, Facebook est non seulement utilisé par les pros mais aussi par les particuliers. Ce point fait de Facebook un parfait allié de votre notoriété en BtoC comme en BtoB.

  • possibilité de publier des articles, des liens, des infographies, des photos ou simplement des messages pour attirer l’attention et susciter l’intérêt.

  • démocratiser le recrutement au travers d’offres d’emploi sur Facebook ou de candidatures spontanées ;

  • générer des connaissances professionnelles grâce au bouche à oreilles, partages et aux différents groupes et pages professionnels

  • communiquer sur des évènements promotionnels ou networking

  • rechercher les pages professionnelles de personnes dont le profil et les compétences vous intéressent pour les intégrer à vos contacts

Les inconvénients de facebook pour les entreprises :

Au même titre que Linkedin, Facebook demande du temps, pas seulement pour la publication de contenus cette fois-ci, mais aussi et surtout pour créer des liens avec vos abonnés et générer des opportunités. A la fois un atout et une contrainte, la relation que permet de créer Facebook a un prix : celui du temps passé à animer votre communauté et être présent sur celles des autres pour créer un vrai réseau prometteur.

Twitter

Le 21 mars 2006 Twitter alors nommé Twittr voit éclore le petit oiseau bleu si célèbre aujourd’hui. Initialement plateforme de partage de brefs messages de 140 caractères destinés à l’usage restrictif du cadre familial et amical, ce réseau de micro-blogging a aujourd’hui bien changé. Twitter jouit désormais d’une dimension communautaire indéniable. 

Twitter

Les points forts de Twitter :

  • idéal pour se faire connaître et recruter entre autres dans les secteurs du numérique, des ressources humaines et de la communication. De bon tweets sont un CV ou tout du moins une carte de visite intéressante. Twitter est très bien référencé par Google. Ainsi, un potentiel collaborateur ou employeur tombera très facilement sur vos tweets et en jugera la pertinences et la valeur professionnelle de votre candidature ou de votre entreprise;

  • Twitter vous permet de suivre les personnes que vous aimeriez intégrer à votre réseau. En partageant “retweetant” leur publications “tweets” vous nouez déjà un premier contact. Celui-ci sera ensuite renforcé par des échanges qui mèneront cet utilisateur à s’intéresser à vos propres tweets et à les partager à son tour. Vous verrez ainsi votre réseau de connaissances professionnelles s’agrandir à mesure que vous générez des échanges et partages sur la plateforme

  • Twitter est un réseau où il est possible d'adopter un ton plus "léger" et où l'humour reste une excellente manière de se démarquer. Un bon mot ou un trait d'humour bien sentis permettront de vous apporter instantanément de la visibilité et d'agrandir votre communauté et par conséquent votre réseau. Attention toutefois au revers de la médaille, si la viralité générée par Twitter peut être très attractive, le "bad buzz" peut de la même manière prendre une ampleur considérable en très peu de temps. 

Les points faibles de Twitter :

  • tout comme Linkedin, Twitter répond à des règles strictes. Il vous faudra donc prendre le temps d’étudier les us et coutumes de la plateforme et vous familiariser avec le vocabulaire Twitter ; 

  • des publications éphémères. L’espérance de visibilité d’un tweet est d’environ 1 à 2 heures. Il vous faudra donc étudier les heures et jours d’affluence de votre cible et surfer sur l’actualité immédiate si cela peut servir à vos objectifs relationnels ; 

  • sortir du lot et se faire un nom sur Twitter demande plusieurs mois. En publiant des contenus pertinents et diversifiés plusieurs fois par jour et en effectuant une veille quotidienne sur les actualités de votre réseau idéal. Vous pourrez espérer faire grossir votre carnet d’adresses et gagner en crédibilité donc en prospects, opportunités et réseau professionnel en moins de 6 mois.

Slack

Dans un premier temps outils de communication intra-entreprise, Slack est en pleine mutation ou tout du moins évolution. Bien que sa fonction première reste le partage de messages, informations et documents entre membres d’une même équipe de travail, Slack se pare aujourd’hui de la toute nouvelle casquette de networking. Alors comment faire pour développer votre réseau grâce à Slack ?

SlackLes groupes à thèmes fleurissent sur Slack. Freelances, développeurs, RH, télétravail… il y en a pour tous les goûts. L’accès gratuit à ces groupes de discussions ouvre la porte à de nombreuses rencontres professionnelles enrichissantes, tant pour votre carnet d’adresses que pour votre culture personnelle. 

Les Slacks sont plus ou moins ouverts à l’auto-publicité, certains vous autoriseront à diffuser des articles ou des actus networking d’autres pas. Cependant, auto-promotion ou non, tous vous permettront d’échanger des opinions, de vous nourrir d’avis et de conseils extérieurs et d’élargir votre réseau professionnel. 

Le slack communautaire a le vent en poupe. Tout comme les plateformes de freelancing comme La crème de la crème ou Coworkees, chaque jour des dizaines d’espaces d’échanges et de partages sur Slacks sont créés. Tous se mettent d’accord pour reconnaître l’intérêt de ces Slacks à thèmes en matière de réseau professionnel.

Particuliers, freelances, chefs d’entreprise ou salariés se retrouvent dans ces communautés dédiées. Certains comme HR transformation vont encore plus loin en couplant une offre de communauté Slack sur les problématiques des Ressources Humaines (on notera la référence au si prisé “précieux”du seigneur des anneaux en un slogan pour le moins amusant “Un Slack pour les rassembler tous”) avec un MeetUp ne comptant pas moins de 346 membres . Voyez ici une jolie passerelle entre le networking et vos premiers pas vers le réseautage de terrain.

En bref :

Créer son réseau professionnel sur internet est à la portée de tous grâce aux réseaux sociaux et autres nouvelles technologies de communication numérique. Le web n’a jamais aussi bien porté le nom de “toile” que dans le cas présent. Libre à vous de choisir le ou les canaux de diffusion qui conviendront le mieux à votre activité et au profil des membres que vous souhaitez ajouter à votre réseau.

Seule ombre au tableau : le temps. Bâtir votre réseau sur le web demande du temps et de l’investissement. Entre sauter dans le grand bain vous-même ou faire appel à un community manager, à chacun sa stratégie. Spidermen et Spiderwomen en herbe à vous de jouer, l’heure est venue de tisser des liens professionnels.