5 conseils pour construire et booster sa marque employeur

La marque employeur représente depuis quelques années un vrai enjeu pour les entreprises. D’après une étude de LinkHumans réalisée en 2019, 84% des employés envisagent de quitter leur entreprise vers une autre ayant une meilleure réputation. La Covid-19 aura quelque peu modifié cette statistique, toutefois, dans ce contexte incertain, il est d’autant plus important pour les entreprises de maintenir l’engagement de leurs salariés, et la marque employeur contribue à cet engagement.

Nous avons la chance de compter parmi nos experts Alexandre Hernandez, co-fondateur de Jobgether, la première plateforme de jobmatching basée sur les hard skills, mais également sur les soft skills (personnalité, valeurs, aspirations…).

Il nous livre son point de vue et dévoile ses 5 conseils pour améliorer sa marque employeur.

Qu’est-ce que la marque employeur ? 

La marque employeur est l’ensemble des problématiques liées à l’image de l’entreprise.

Si elle est souvent associée à la stratégie de recrutement (comment rendre l’entreprise attractive aux yeux des futurs collaborateurs), elle concerne les salariés déjà en poste (comment les fidéliser), mais également l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise (managers, partenaires, universités, recruteurs externes).

Pourquoi développer sa marque employeur ?

La marque employeur a une influence sur de multiples facteurs, tous liés entre eux.

  • En interne, elle permet d’améliorer les relations entre les collaborateurs et le bien-être de chacun. Or, un collaborateur qui se sent bien dans son entreprise est moins tenté de la quitter, par conséquent, le turnover diminue.
  • En externe, elle influe sur l’attractivité vis-à-vis des candidats, et ce, d’autant plus sur les candidats qualifiés.
  • Enfin, la marque employeur joue un rôle sur les ventes. Un prestataire qui aurait eu vent d’une entreprise qui ne prête aucune attention à ses salariés pourrait par exemple mettre un terme à une collaboration ou choisir une autre organisation.

Etapes préalables pour construire sa marque employeur

Avant d’entretenir sa marque employeur, encore faut-il l’avoir bien définie. Pour ce faire, un état des lieux des pratiques RH de l’entreprise est nécessaire.

1- Analyser son processus de recrutement

Les collaborateurs recrutés, les responsables RH et les candidats ont chacun leur ressenti et leurs propres expériences. Leurs retours sont donc précieux pour aider l’organisation à définir les pratiques qui fonctionnent et celles qui pourraient être améliorées.

Les études anonymes sont souvent un moyen intéressant pour obtenir un feedback plus authentique.

2- Réaliser des entretiens avec le service RH et les salariés

Même lorsque des procédures sont définies, chaque manager a sa manière de fonctionner.

Afin d’appréhender au mieux les pratiques mises en place et ainsi définir les enjeux auxquels l’organisation est confrontée, il est important d’effectuer des entretiens avec les collaborateurs RH et les salariés.

3- Analyser sa présence digitale

La réputation d’une entreprise se construit et s’entretient. Votre entreprise est-elle présente en ligne ? Sur quel(s) réseau(x) ? Comment communiquez-vous ? Et comment êtes-vous perçu ?

Pensez à votre cible et à l’image que vous souhaitez renvoyer, cela vous permettra de mieux définir votre stratégie digitale.

Aujourd’hui, chacun peut donner son avis et le partager sur les réseaux sociaux. La présence digitale générée par les utilisateurs, clients ou partenaires est aussi à prendre en compte.

4- Etudier ses concurrents

Qu’est-ce qui vous rend attractif ? Comment vous distinguez-vous par rapport à vos concurrents ? Ces réflexions vous permettront d’affiner vos réflexions dans la construction de votre marque employeur.

C’est seulement une fois ces informations collectées, que l’organisation sera en mesure de définir une stratégie claire de marque employeur, qui inclue notamment ses valeurs, sa politique d’évolution des carrières, d’engagement RSE

Pour connaître ses concurrents, prendre simplement contact avec eux et échanger en toute transparence sur leur vision du marché par exemple est une façon efficace de mieux se positionner devant ses clients.

Mais comment mettre en place et entretenir sa marque employeur ?

Cinq conseils pour développer sa marque employeur

1- Entretenir une culture d’entreprise

C’est la base de la marque employeur. D’un point de vue interne, une culture d’entreprise affirmée et partagée permet de renforcer l’engagement des salariés. Au niveau externe, c’est un des premiers éléments que consulte un candidat, il est donc primordial qu’elle soit mise en évidence. En résumé, plus la culture d'entreprise est claire, plus elle pourra être partagée par toutes les parties prenantes.

Lorsque l’on est dirigeant, la culture d’entreprise se vit au quotidien. Le livre de Ben Horowitz “What you do is who you are” résume parfaitement l’importance de la culture d’entreprise et la puissance de cette dernière dans le bien être d’une entreprise.

2- Avoir une page carrière

Une page dédiée aux carrières permet au candidat de se repérer rapidement. Elle renvoie une image positive de l’entreprise. En plus des postes à pourvoir, expliquer les différents métiers au sein de l’organisation et ajouter des témoignages vidéo renforce la marque employeur. Les candidats se projettent en effet plus facilement et peuvent trouver les réponses à leurs questions.

Welcome to the jungle permet de se rendre visible très facilement.

3- Faire de ses collaborateurs des ambassadeurs

Certaines organisations définissent une charte de communication à destination de leurs collaborateurs. Quand communiquer, quel ton utiliser, quelles pratiques éviter ?

Les collaborateurs sont les mieux placés pour parler de leur entreprise. Ils peuvent d’ailleurs partager du contenu de marque sur leur compte personnel, renforçant ainsi leur sentiment d’appartenance.

Communiquer régulièrement sur ses valeurs, ses réussites et sur l’importance de développer la visibilité en ligne de l’entreprise permettra de favoriser la cohésion entre les équipes. Plus les collaborateurs se sentiront valorisés, plus ils seront enclins à recommander leur entreprise.

4- Travailler la rédaction de ses offres d’emploi

Vous recevez de nombreuses candidatures et vous avez l’impression qu’aucune ne sort du lot. Qu’est-ce qui fera la différence ? Une accroche originale, des mots forts employés, une mise en forme soignée. Faites-en de même dans vos offres !

Rappelez-vous que ce sont les mots que vous utiliserez qui retiendront l’attention d’un candidat et sur lesquels il va baser son impression. Définissez un ton dans la description de vos offres, en phase avec vos valeurs, vous ciblerez ainsi mieux vos candidatures. N’attendez pas des candidatures personnalisées et soignées si votre offre d’emploi ne l’est pas.

5- Développer sa présence sur les réseaux sociaux

Il n’est pas nécessaire d’être présent sur tous les réseaux. Tout dépend de la cible, du secteur d’activité, des événements organisés et de l’image que l’organisation veut véhiculer. Certains réseaux tels que Linkedin permettent facilement d’envoyer des invitations à des événements. Il est également important, pour une organisation, de communiquer sur ses actualités, ses réussites ou encore de relayer des témoignages clients.

Chaque réseau social a ses avantages et ses inconvénients, une étude préalable est importante pour ne pas perdre son temps à publier du contenu sur un réseau social qui ne serait pas pertinent pour votre entreprise et secteur d’activité. Travaillez votre différence et assumez-la.